Se diriger

De Altis Life Fantasma wiki
Aller à : navigation, rechercher

Règle numéro 1 : les points de repères !

Ah, ah ! Vous pensiez que j’allais commencer ce tuto par la carte, le GPS ou la boussole ? Et bien c’est raté ! Certes ces trois outils vous seront très utiles pour vous repérez, mais l’ennui c’est qu’à force de les utiliser on en oublie très souvent la base de la base : les points de repères.

Car oui, s’il y a bien une chose à faire, que vous ayez ou non une boussole ou un GPS, c’est de trouver des points de repères. Pour ce faire il n’y a rien de plus simple, il suffit de regarder autour de soit et de déterminer quels sont les éléments du décors les plus visibles et les plus distinctifs (un bâtiment, une colline, etc.).

Mais à quoi cela va me servir si j’ai une carte et un GPS, me direz vous. Et bien à tout plein de choses !

A spotter un ennemi.

Certes avec les points cardinaux et les azimuts il est assez facile d’indiquer de façon précise où se trouve une cible. Du moins si on en a le temps… Car ce ne sera pas toujours le cas. Aussi, pourquoi se prendre la tête et perdre son temps à sortir sa boussole (même si c’est très rapide), alors que l’ennemi qui vous tire dessus se trouve juste à côté de l’église ?

Sans parler du fait que dès que vous visez avec votre arme, votre GPS ou votre boussole disparaît de l’écran.

A donner une direction plus rapidement sans sortir la boussole.

Une petite astuce en passant, lorsque votre groupe s’arrête, chacun regarde dans une direction pour surveiller les alentours. Une bonne petite pratique consiste à trouver un repère visuel pour soit même et voir où il se situe (au Nord, à l’Est, etc.). Ensuite selon votre position par rapport à votre repère visuel et selon où vous voyez un ennemi, vous serez alors en mesure de donner une direction avec les points cardinaux sans même sortir votre boussole.

Un exemple (pour être plus clair) : L’escouade s’arrête et chaque membre regarde de son côté. Vous, vous avez repérez un gros rocher qui se situe au Nord et vous lui tournez le dos. A partir de là donc si vous repérez un ennemi face à vous, c’est qu’il vient du Sud (puisque vous tournez le dos au rocher qui est au Nord). S’il vient directement de votre droite, c’est qu’il vient de l’Ouest, s’il vient “légèrement” (en diagonale) de votre droite c’est qu’il vient du Sud-Ouest, etc.

A se repérer.

Oui je sais, ça à l’air con. Et pourtant, sachez que certains points de repères (bâtiment, ligne à haute tension, etc.) sont très facilement repérable sur la carte. Et il va sans dire qu’il est toujours plus facile de se diriger selon un point de repère.


La boussole.

Ah la boussole, quel formidable outil. Pourtant elle n’indique que deux chose : où se trouve le Nord et l’azimut. Mais c’est fou comme elle peut nous être très utile (pour ne pas dire indispensable) à de multiples occasions. C’est bien simple, si vous êtes un minimum doué, vous savez forcément vous repérer et vous dirigez avec seulement une carte et une boussole.

Pour l’afficher il suffit de maintenir la touche “K”, ou d’appuyer rapidement deux fois sur cette même touche pour la garder affichée en permanence.

Utilisation_Boussole.png

Pour utiliser cette boussole, il vous suffit de viser l'endroit / la personne / la cible / la direction souhaitée, dans la barre entourée en orange sur l'image.

Ensuite, vous lisez dans le cadran l'azimut.

ATTENTION : Un azimut est toujours par rapport à VOTRE position ! Pensez à le préciser ! (Exemple : ' Ennemi repéré, environ 450 mètres, azimut 140 depuis ma position '


La carte.

Ai-je vraiment besoin de vous expliquer à quoi sert une carte ? Et bien oui. D’abord pour l’afficher il suffit d’appuyer sur “,” ou “?” (c’est la même touche).

Mais ce qu’il faut savoir c’est surtout que sur la carte s’affiche un quadrillage ! Quadrillage qui correspond aux coordonnées GPS. Pour communiquer les coordonnées GPS on commence toujours par les abscisses (les chiffres du haut) puis les ordonnées (les chiffres à gauche).

A noter également que, comme je l’ai déjà dis plus haut, certains points de repères sont faciles à repérer sur la carte (les lignes à hautes tension ont par exemple la forme de traits assez fins).


Mettre des points sur la carte.

La carte ce n’est pas juste une “simple” carte de l’île, vous pouvez aussi interagir avec en plaçant des points !

Pour placer un point il suffit de faire un double clic gauche. Vous pouvez ensuite changer la forme avec les touches fléchés, la couleur avec MAJ + les touches fléchés, et donner un nom votre repère.

A noter que le placement d’un point dépend du canal de communication (touche “:” pour le changer). Concrètement, si le canal choisi est celui du groupe (couleur vert), seul les membres de votre groupe verront le point. En revanche si le canal choisi est le global, tout le monde verra le point.

Pour supprimer un point, survolé le avec votre souris puis appuyez sur “Suppr”.

N’hésitez surtout pas à le faire, mais éviter aussi de le faire pour rien. Par exemple si durant le briefing ou vous dit « toi et ton groupe vous allez aux coordonnées X », mettez un point et nommé le selon ce qu’il représente (WP1 s’il s’agit d’un point de passage, OBJ1 si c’est un objectif, etc.). Même chose si vous repérez des ennemis, ce conseil s’adresse en particulier aux groupes de reconnaissance, car ils ont généralement le temps de le faire (ils ne sont pas censé se faire remarquer et c’est leur boulot). N’hésitez pas à mettre un point et de le nommer « ennemis » ou « tangos », comme ça le reste de votre équipe n’auront qu’à regarder la carte. Car sachez qu’il n’est pas toujours facile de tout entendre à la radio ou de se souvenir de tout.


Le GPS.

Le GPS c’est bien, ça fait office de “mini map” pour les joueurs en manque de Call of Duty (troll facile je sais), et ça affiche vos coordonnées que vous avez juste à chercher sur la carte pour avoir une bonne idée de votre position.

Pour l’afficher en bas à droite de son écran, il suffit de faire la combinaison de touche CTRL (droit) + “,” ou “?” (la touche pour afficher la carte).

Par contre ne vous attendez pas à ce qu’une petite voix douce et féminine vous indique la direction à prendre.


Pavé numérique ? Kesako ?

Le pavé numérique est une petite méthode pour indiquer de façon plus précise sa position (cela peut être aussi une nouvelle coordonnée qui vient s’ajouter à celle à 6 chiffre sur le GPS).

Son principe est simple, les coordonnées de base indique une zone carré de cent mètres. Pour préciser sa position, on « applique » l’emplacement des chiffres du pavé numérique du clavier d’ordinateur (attention, pas celui d’un téléphone portable) sur notre position.

En clair, si on se trouve en bas à droite de la zone désignée par les coordonnées GPS, alors nous somme à l’emplacement du chiffre 3 du pavé numérique.

Exemple : ' Je suis tombé en panne, en 121035 pavé numérique 7 ' voudra dire que vous serez en haut à gauche de la "case" 121035.


Azimut et points cardinaux.

Un petit truc tout bête mais au combien très utile si vous êtes du genre à garder votre GPS toujours allumé : à chaque points cardinaux correspond un azimut. Oui je vous avais prévenu que c’était con, mais les connaître par coeur vous aidera beaucoup.

0 = Nord 90 = Est 180 = Sud 270 = West


Chef, je suis perdu !

Vous êtes perdu ? Marchez droit jusqu’à trouver un repère visuel sur lequel vous pourrez vous baser.

Longer les routes, la côte, les cours d’eau ou encore les lignes électriques. Attention, les petites lignes électriques (poteau en bois) ne sont pas visibles sur la carte, seuls les lignes à haute tension sont visibles (on les reconnaît facilement grâce à leur grand pylône en acier).