L'histoire

De Altis Life Fantasma wiki
Aller à : navigation, rechercher

Tome II

Île d'Altis - Grèce

Chapitre I : Altis, une île paradisiaque ? - 2015

Altis, nom venant de "Alsos" signifiant « bois sacré », est située entre la péninsule du mont Athos à l'ouest, les îles de Thasos et Samothrace au nord, la Turquie (et l'île turque de Gökçeada/Ténédos) à l'est, Lesbos au sud-est, Agios Efstrátios et les Sporades au sud-ouest. Elle forme un dème (municipalité) et un district régional de la périphérie d'Égée-Septentrionale.

Dans la mythologie Grecque, Altis était la résidence d'Héphaïstos, le dieu forgeron. Son palais et ses forges sont situés dans le Mosychlos, volcan endormi, devenu une des montagnes de l'île, au pied duquel se trouvait l'un de ses temples.

Situé en plein dans la mer Égée (Mer méditerranée) elle est un lieu de vacances primé par les grecs venus du continent mais aussi par quelques étrangers venus y passer quelques jours pour leur road-trip.

Beaucoup de grosse sociétés d'extraction sont venues s'implanter sur l'île, car les ressources naturelles sont très présentes, que ce soit au niveau de la pierre, du sable, que du pétrole. Des PDG s'enrichissant de jour en jour permettent à l'île de se développer, tant au niveau commerce qu'au niveau du PIB.

Mais le paradis s'arrête là où la perversion et la corruption des hommes commence... L'île est faible en force de l'ordre, elle est abandonnée par les hautes instances de Grèce qui ont fait appel à l’ONU pour gérer la situation afin d'empêcher la prolifération de parasites venus s'enrichir de manière pas très légale sur les terre d'Altis.

Drogue, prostitution, détournements de fonds, pillages, montée en puissance et en armement de la population, fanatisme religieux, sont les maîtres mots des habitants.

La menace pèse de jour en jour. Trois barons, ou plutôt terroristes, sont connus des services de polices, mais ont tellement de cartes en main qu'il est pour le moment impossible de les faire tomber.

Reinhart Fussbach Von Heidelberg, un fanatique religieux venu sur l’île dans un but obscure. Don Michelangeli, un des plus gros narcotrafiquant de la péninsule, déjà emprisonné 15 ans en Italie. Et enfin Martyn Kamiński, ici pour s’enrichir en pillant les ressources qu’offre l’île.

Leur territoire est délimité par la puissance de l'autre. Les autorités travaillent parfois avec eux, parfois contre eux. L’ONU est pour l’instant le seul pouvoir auquel aucun chef ne se frotte.

Altis est livrée a elle même, crainte des autorités du monde entier, beaucoup tente encore d’y pénétrer, pour se faire oublier ou finir ses beaux jours au soleil.

Corne d’abondance pour les trafiquants, lieu de vendetta pour certains, simple refuge pour d’autres, l'île est par ailleurs devenue malgré elle un paradis fiscal, où il fait vraiment bon vivre si on la joue fine ou que l’on sait bien où l’on met les pieds…


Conseil de Sécurité de l'ONU - New-York

Chapitre II : Fin de l'Opération Cerbere - 2016

Les Nations-Unies, en ce jour, viennent d'annoncer lors d'une réunion exceptionnelle du Conseil de Sécurité que l'opération Cerbère sur Altis était officiellement terminée. Les casques bleus vont donc prochainement quitter l'île afin d'être répartis sur d'autres zones de conflits qui menacent d'embraser des continents entiers.

L’État Indépendant d'Altis (EIA) est donc désormais seule chargée de la sécurité et du maintien de l'ordre sur l'île, et à annoncé à la télévision altos la mise en place immédiate d'une gendarmerie nationale, une première pour ce pays reconnu il y a peu par la communauté internationale comme un nouvel État de droit.

"Je remercie le Conseil des Nations-Unies pour leur aide apportée avec l'envoi des casques bleus ayant permis de retrouver un État de droit et le rétablissement d'une situation plus stable, a annoncé Mr Durant, Ministre de l'Intérieur.

Mais désormais, l'EIA doit assumer sa création, son indépendance, son statut de nouveau pays. Et pour assumer une telle responsabilité, a-t-il rajouté, il se doit de posséder ses propres forces de l'ordre, afin de montrer aux peuples de la Terre que désormais, Altis n'est plus abandonnée. Nous n'oublierons jamais tous les soldats étrangers morts pour que notre pays s'élève, tous ces braves combattants ayant fait le don ultime de leurs vies afin que vous, citoyens d'Altis, puissiez vivre en paix."


Le Ministre de l'Intérieur, soutenu par le président Garfe, a annoncé un recrutement massif de gendarmes originaires de l'île afin d'assurer la sécurité des citoyens.

"Nous attribuerons prochainement à la gendarmerie des missions prioritaires à effectuer avant toute choses, a tenu à préciser Mr le Président Garfe, et j'ai toute confiance envers Mr Durant pour la gestion de nos nouvelles forces de l'ordre. Son rôle de ministre de l'intérieur va prendre toute son ampleur désormais ; gageons qu'il saura guider notre gendarmerie comme il se doit."

Gendarmerie.jpg

Chapitre II.1 : L'Exode - 2016

Les yeux bouffis de sommeil, le Général Litovski tenais son casque de l'ONU contre lui, se laissant bercer par le vrombissement du moteur du BlackHawk qu'on lui avait dépêché. Soupirant longuement, le Général lança un regard à ses deux Colonels, Cipher et De Nevris, qui étaient en train de roupiller, ainsi qu'a son vieil ami, le Colonel Clay, qui avait son fidèle M110 entre les mains, scrutant méthodiquement le sol qui défilait à tout vitesse sous le BlackHawk. Le Général ferma les yeux, se remémorant ces dernières 24h dans lesquels le sommeil n'avait pas eu sa place.



24h plus tôt



Youri était tranquillement en train de regarder la télé, quand son téléphone personnel sonna. Il leva les yeux, regardant l'heure sur l'horloge, et fronça les sourcils. Qui pouvait bien l'appeler à 4h30 du matin ?


Attrapant le téléphone d'une main, et coupant le son de la TV de l'autre, Youri regarda l'écran scintiller, les lettres blanches "Numéro inconnu" luisant sur l'écran. Qui pouvait bien l'appeler, à cette heure-ci, sur son téléphone perso, en masqué... ?


Youri eu une sentiment étrange, indescriptible, et fit glisser son doigt sur l'écran, décrochant.


- Allo ? - Monsieur Litovski ? - Lui même. souffla Youri - Identifiez-vous ! Répondit sèchement la voix - Général Litvoski, matricule UN-5574192, forces spéciales de l'ONU, actuellement en permission. - Mes respects mon général. Mes excuses pour le ton. Je vous met en relation. - En relation ? En relation avec qui ?


La voix ne répondit pas, et un petit claquement sec se fit entendre, suivit d'une musique d'attente. Youri n'aimait décidément pas ça... Ça sentait le bordel à plein nez...


Après environ une minute, un claquement se fit à nouveau entendre, et une voix s'éleva du combiné, une voix qui Youri reconnu immédiatement, mais qui le laissa pensif, et dubitatif.


- Monsieur Litovski, quel plaisir de vous parler à nouveau. - Président Garfe.. Que me vaut un appel à cette heure-ci ? - Cette heure-ci ? Je vous pris de m'excuser, je n'ai moi même plus conscience du temps ces temps-ci... Je tenais à vous remercier pour l'opération Cerbère. Je sais que la population vous à laisser un sentiment partagé, et déroutant, mais vous avez aider à remettre ce pays sur les bon rails... - Président, venez en aux faits.


Youri entendit Vhaan Garfe soupirer longuement, et le président de l'EIA reprit la parole.


- Général, l'heure est grave.. Notre île est en danger.. Un danger que ni vous, ni nous, n'avons vu venir... - Président ? - L'île... L'activité volcanique... Nous... Nous allons... L'île va se faire ensevelir.. Nous ne l'avons pas vu venir.. Quatre volcans.. “Pyrsos”, “Magos”, “Tafos” et “Didymos”.. - Que voulez vous de moi monsieur ? - Une évacuation Générale. Je sais que c'est beaucoup vous demander, que vous avez fait beaucoup pour nous, que vous n'avez pas reçu que de bon sentiments de la part de cette population mais.... Général, je vous le demande... D'homme à homme...

Youri resta silencieux un moment, se remémorant Altis. Cette terre sèche et aride, un bout de cailloux sur lequel des hommes et des femmes étaient sans doute en train de se tirer dessus pour savoir qui était le plus fort... Mais Youri était un homme qui savait à quel point la vie humaine avait de la valeur.. Ces hommes et ces femmes... Il ne pouvait pas les abandonner ?


Au bout de trois ou quatre minutes de silence, Vhaan Garfe toussota


- G.... Général ? - Combien de temps monsieur le président ? - Pas beaucoup Général - Combien ? - Moins de... 48 heures... - Très bien, je vous rappelle dans 50 heures monsieur le président.


Youri raccrocha, attrapa son sac d'urgence qui était prêt de lui en toute occasion, sorti en hâte de la maison, et sauta dans son 4x4, fonçant vers le poste de commandement de la base.



24h plus tard



Youri secoua la tête, et releva la tête. Il s'était quasiment assoupi malgré le vacarme du moteur.. Jetant un coup d'oeil à ses trois Colonels, Youri sourit en coin, et remit le casque radio, l'activant.

- Caporal, quand arrivons nous ?

Le pilote du BlackHawk pencha la tête, et répondit en hochant la tête

- 25 minutes mon Général, nous venons de survoler Tripoli, Athènes n'est plus qu'a une cinquantaine de kilomètres. - Copy

Youri se leva, se tenant au plafond, et alla réveiller Cipher et De Nevris.

- Messieurs, nous arrivons à la base d'Athènes dans 25 minutes, tenez vous prêt

Les deux ouvrir les yeux instantanément, comme s'ils venaient de les fermer, et regardèrent Youri


- Général


Youri pointa les micro casques, leva trois doigts, et retourna s'assoir, allumant le sien, le passant sur le canal 3


La voix de De Nevris se fit entendre


- Mon Général, des nouvelles de l'état-major ? - Affirmatif Colonel. Nous allons avoir une flottille d'une trentaine de MK10 LCU, ainsi qu'une troupe d'une centaine de casques bleus. Colonel Clay, vous restez avec moi, nous allons prendre un Hellcat pour gérer ce bordel depuis les airs. Goraz et Arès, vous allez me gérer la flottille de LCU. Il va falloir que nous évacuions tout les Altos, le plus rapidement possible. Le timing va être serrer. Très serrer.. Interdiction formelle de quitter vos points de drop. Vous arrivez, vous faites embarquer, vous dégagez. Compris ? - Oui mon Général scandèrent les deux en cœur - Des questions ? - Oui mon Général repris Cipher. Où allons nous déposer ces gens ? - Excellente question Colonel. Le final point est l'île d'Elpida. C'est une île située à quelques centaines de kilomètres d'Altis. Une île déserte - Déserte mon Général ? Nous allons les abandonner sur une île déserte ? - Pardon, je me suis mal exprimé. Une île désertée. Cette île était habitée jusqu'aux alentours de 1990. L'île à été abandonnée par le gouvernement grec suite à un épisode nucléaire. L'île n'a jamais été ré-occupée, du moins, officiellement. - Aucune population sur l'île actuellement donc ? - A priori non. Nos drones n'ont rien repéré. Pas âme qui vive.. - Pourquoi pas Stratis mon Général ? - Trop petit.. - Copy - Copy - Ah oui, vous aurez aussi deux VIP à récupérer en priorité. Messieurs Durant et Tomat. Monsieur Garfe n'est pas sur Altis, il est à l'état major, et viendra sur Elpida dans la semaine - Compris Général - Reçu - Colonel Clay, des questions ? tournant les yeux vers son ami


Le Colonel Clay hocha la tête de droite à gauche, et resta silencieux, reportant ses yeux sur l'extérieur, scrutant le ciel.


Youri leur tendit une carte, et se rassit, regardant par dehors. Ça allait être serré, ça oui... Tendu aussi...

- Mon Général, nous arrivons dans trois minutes. L'amiral Gravìlos de l'armée Grecque vous attend au sol. - Bien reçu Caporal. Merci pour le vol - Merci mon Général



24h plus tard -----​

La flottille de LCU avait pu récupérer un nombre impressionnant de personnes, dans un calme relatif.. Certaines personnes avait du être montés de force sur les navires, refusant de quitter leur terre, d'abandonner leur camion, leur pickup, ou leur canapé...

Les forces de l'ordre avaient ainsi réussi cette opération de grande ampleur dans un timing très serré, et alors que les derniers LCU quittaient l'île, un déluge de feu et de lave se rependit sur l'île.

L'île se transforma en immense brasier et fournaise, dégoulinant de lave brulante coulant dans la mer, créant un épais panache de fumée opaque et noir. Quatre volcans... Une île... Anéantie...

Mais un nouvel espoir, une nouvelle terre, un refuge... Elpida

Départ d'une Altis sous les flammes des volcans

Chapitre II.2 : Retour au pays - 2016

Chers citoyens, citoyennes d’Altis ;


C’est avec une immense joie que nous vous annonçons avoir reçu le rapport de nos experts concernant la catastrophe d’Altis.

L’éruption volcanique de type explosive a créé de fortes secousses sismiques ainsi qu’une nuée ardente. Mais grâce aux vents du Nord-Est, le nuage s’est déposé dans la mer méditerranée. Cette catastrophe naturelle a eu de grandes répercussions sur l’ensemble de l'île, causant d’importants dégâts sur les villes, les campagnes et plusieurs infrastructures reparties sur Altis. Mais selon les géologues, l’île est prête à redevenir habitable. En effet, des analyses ont démontré que l’activité sismique de la région avait complètement cessé et ce pour les nombreuses années à venir. Les réseaux électriques et hydrauliques ont été aisément remis en état de fonctionnement sur les trois quarts de l’île. En effet, une zone reste difficile d’accès. L’ancienne capitale de Kavala semble avoir été investie par de dangereux individus et a donc été placée en quarantaine sanitaire. Elle sera dans un premier temps mise à l’écart de notre politique de repopulation et hors de la juridiction des services de l’état.

Le Gouvernement de l’EIA s’est installé dans l’ancien complexe hôtelier au Sud-Ouest de Sofia et déclare officiellement Pyrgos comme nouvelle capitale d’Altis.

Selon nos experts, les ressources naturelles qui faisaient la richesse de notre grande l’île sont intactes, et la plupart des filons sont déjà tout a fait exploitables.

Il est temps, cher peuple devenu Elpidien à vos dépens, de retourner sur votre terre originelle. Fini le rationnement par famille, fini la moiteur de la jungle et les problèmes sanitaires.

Nous avons ensemble traversé des temps difficile sur l’île d’Elpida, que cela soit sur le plan économique ou humain. Mais aujourd’hui, nous repartons tous de l’avant. Intacte sera notre motivation de faire de l’EIA une grande puissance mondiale et démocratique ayant sa place dans la société moderne.

Des navettes seront affrétées afin d’assurer le transfert de vos biens en direction D’Altis.

Citoyens de l’EIA, c’est avec une grande émotion que nous vous disons à bientôt sur notre belle île d’Altis.

Cordialement.

Place d'Athira

Tome I - Terminé

Île d'Altis - Grèce

Chapitre I : Altis - 2015

L’île grecque siégeant au cœur du bassin méditerranéen, juste à l’ouest de la Turquie, est le nouveau repère des trafiquants en tous genres.

Littéralement abandonnée par l’Europe à cause d’une situation administrative extrêmement compliquée et surtout corrompue de long en large, l'île au cours de l'année 2015 se voit peu à peu ignorée par le reste du monde.

Le commerce devient quasi inexistant. L'île n’attire plus de touristes, sa première source de revenus. Sa notoriété mondiale, sa beauté et ses 300 jours de soleil par an, ne paraissent pas suffire à faire oublier le son des mitraillettes et le hurlement des moteurs sur-gonflés qui parcourent maintenant Altis…

En revanche l’abondance de ressources naturelles et de matières premières ainsi que des terres très fertiles sans compter ses nombreux champs d’herbe, d'héroïne et de cocaïne a attiré de nombreux opportunistes.

L'île devient rapidement le repaire des contrebandiers, trafiquants, cartels et autres petits gangs; pendant qu’une petite communauté de gens <normaux> continue d’y vivre.

Altis ne ressemble alors plus qu’à une vaste plate-forme commerciale d’export de drogues en tous genres.

Lors d’une évaluation globale du statut de l'île, un procureur et ses gardes du corps voient leur cortège de 4x4 attaqué, tous mourront saufs le procureur qui verra son fils l’accompagnant dans son voyage, enlevé puis tué quelques jours plus tard.

Depuis avec détermination, il a monté sa propre armée avec l’aide d’un détachement entier de la Gendarmerie Française entre autres et d'énormes moyens logistiques qu’il a lui-même entièrement financés, il s’est mis en tête de venger son fils et de nettoyer l'île de tous les malfrats qui y règnent, il a transformé Altis en état policier.

Depuis le procureur lutte chaque jour, va lui-même sur le terrain pour apprendre, comprendre et combattre, il a renforcé la sécurité de l'île notamment les cotes et l'aéroport militaire, afin de contrôler un maximum les entrées et les sorties. Malgré tous ces efforts le procureur perd chaque semaine beaucoup d’hommes.

À l’instar des stocks de dope de l'île, les opposants semblent être une source inépuisable.

Altis est livré à elle-même, crainte du monde entier, beaucoup tentent encore d’y pénétrer, pour se faire oublier ou finir ses beaux jours au soleil, corne d’abondance pour les trafiquants, lieu de vendetta pour certains, simple refuge pour d’autres, l'île est par ailleurs devenue malgré elle un paradis fiscal, où il fait vraiment bon vivre si on la joue fine ou que l’on sait bien où l’on met les pieds…

Chapitre II : Altis - 2016

Voilà maintenant près d'un an que le Procureur, aidé par la France, protège la population d'Altis et tente d'éradiquer la menace armée, le trafic de drogue, et les petites frappes.

De grande famille on disparut depuis son intervention.

  • Les Exilés, d’anciens militaires, des fils de barons de la drogue, d'anciens tueurs à gages ainsi que des fils d'honnêtes citoyens.
  • Les Utopia, déclenchant des émeutes, massacres, actes terroristes contre les civils et les gendarmes.
  • La famille Mason, réalisant des go fast a la cocaïne, tuant des gendarmes.
  • La BlackBird, groupuscule travaillant dans la drogue sous couvert d'activités légales.
  • Et bien d'autres encore...

Mais le but de la France et de Georges Faure n'était pas que purement militaire. Un système Républicain devait se créer pour rendre le système économique de l'île stable, y dégager des bénéfices pour permettre le développement des infrastructures, la mise en place d'un système de santé, la création de PME... Et cela, toujours dans l'objectif de faire d'Altis un paradis et donner la chance au citoyen de vivre libre et heureux.

Des sociétés ont pu voir le jour, et continuent encore de se développer sur l'île.

  • FantAltis, société de journalisme
  • SMP Altis Secure et le Blackwatch, sociétés de sécurité civile
  • La GC Compagnie, société d'exploitation des matières premières jusqu'à la revente.
  • Repar Plus et le SAMU, sociétés de services
  • AXL, Altis eXtreme Life, entreprise de loisirs et de tourisme.

La petite île d'Altis avançait progressivement dans le temps, et aux yeux de tous, elle devenait une réussite !

Malheureusement, la population civile, avide de pouvoir et de changement avait décidé de transformer ce rêve en cauchemar.

Plus de 60% se joignirent aux familles mafieuses, et plus particulièrement les familles puissantes, comme les Zaitchev, les Romaniev et les Luciano. Fourbes et intelligentes, ces trois familles complotèrent contre le gouvernement actuel et un stratagème fût mis en place pour le renverser.

C'est alors que le Mercredi 26 Février 2016, l'histoire d'Altis changea. Les Romaniev, désirant rencontrer le Procureur, placèrent tous leurs hommes autour de la villa, prêtes à bondir comme des panthères. Le système policier mis en place ce soir-là n'était pas parfait, car la personne en charge des effectifs n'était autre qu'un pantin des familles rebelles.

Les Romaniev n'ont pas eu à se salir les mains. Seuls leurs pions se sont chargés de la sale besogne... Marcel Patulacci, un gendarme modèle, a été retourné par les mafieux et n'a utilisé que 4 balles et son couteau pour assassiner le procureur dans le dos, comme un rapace.

Des dizaines de gendarmes tombèrent ce soir-là... Quant aux autres ? Ils sont partis dans le maquis pour éviter leur mort, et pouvoir créer la résistance.

Un seul homme est resté debout dans ce carnage. Il s'agit d'un gendarme, le colonel Elie Walk, qui après avoir vu les faits, raconta tout à ses collègues dans un talweg et forma LONTP (L'Occupation ne tiendra pas ). Des tracts commencèrent à être distribués à la population pour les mettre en garde. Mais la résistance prit un coup lors d'une opération visant cette racaille. Armé de leur pauvres armes et de leur soif de vengeance, ils perdirent la bataille et perdirent aussi le Colonel Timonas.

Aujourd'hui, le général Zaitchev est à la tête de la nouvelle gendarmerie, et les citoyens d'Altis courbent l'échine pour éviter de voir leurs familles assassinées.

L'île a été abandonnée par la France, et les derniers gendarmes Français avec.

Seul l'avenir nous dira ce qu'adviendront Altis et sa population, et peut-être que cet acte permettra à Altis de continuer de progresser.


Aux yeux de quiconque a lu l'Histoire, la désobéissance est la vertu originelle de l'homme. La désobéissance a permis le progrès - la désobéissance et la rébellion. Oscar Wilde

Chapitre III : Altis - 2017

Voilà maintenant près d'un an que les Zaitchev ont pris le pouvoir sur l'ile d'Altis, protégeant la population et les biens communs de leur famille (nous pouvons parler de meute ou de clan...)

Des grandes familles ont disparu depuis leur intervention :

  • Les FORSeti
  • Les JOKER
  • Les Lehder
  • Les Yiddish
  • La Podolskaïa
  • Les Corleone
  • Les Leone
  • La BlackWater
  • Les Sun Yee On
  • L'ONTP
  • Etc...

Mais le but des Zaitchev était d'être au sommet de la chaîne alimentaire. De par cette attitude, de nombreuses associations se sont créés ainsi que de nombreuses familles se sont vu prendre les armes contre cette dictature.

  • La FFRA
  • Les Yukov
  • Les N'Guyen
  • Les CMQ
  • Mais surtout les Grecs
  • Et d'autres ont suivi le mouvement...

Mais des sociétés, des services, des associations ont tout de même émergé en parallèle du conflit :

  • Le Crédit d'Altis
  • L'Altis des jeux
  • Altis Transport
  • l'AGS et ses divisions
  • AcquAltis
  • Sun Y'Club
  • FantaltisTV
  • Johnson&Karl Consulting
  • Dépannage Métaleak
  • Wilzy.Trade.Foundation
  • SAMU 15
  • L'église St-Hilaire
  • Altis Congo Dépannage
  • Glass Corporation
  • Et bien d'autres encore...

L'île arrivait tout de même à se développer sous cette mascarade et cette dictature. Des élections de maires des cantons ont même été organisées. La famille Zaitchev était les maîtres d'Altis, ils avaient atteint le summum.

Malheureusement pour la famille au pouvoir, les Grecs, excédés, ont demandé l'aide des forces armées de Stratis. Des contingents ont donc débarqué sur Altis, et ont fait subir à la population des atrocités souvent passées sous silence. Nous ne savons pas si les hauts-gradés de ces forces missionnaires étaient au courant des actes de leurs hommes, et nous ne le seront surement jamais.

Petit à petit, la révolution qui avait commencé par de simples cris sur la place publique "Altis aux Grecs !" avait pris de l'ampleur. Les forces Grecques de Stratis, ont aidé leur compère d'Altis, avançant sur le territoire, affaiblissant les familles et la gendarmerie jusqu'au jour où le parti Renaissance prit les armes, ces derniers s'étant allié avec un groupe de justiciers anonymes de 3 hommes, les Spadassins.

La rébellion, équipée par l'armée de terre de Stratis, mais opérant seule sur ce coup, pris possession des commissariats de Pyrgos et d'Athira ; le premier sans rencontrer d'opposition, le second par la force et le sang. Délaissés par les Zaitchev, les commissariats tombèrent les uns après les autres, les Grecs prirent possession d'un énorme territoire - ce dernier s'étendait du canton d'Athira jusqu'à Sofia, en comptant Pyrgos et la pointe sud-est de l'île. Ils demandèrent la reddition des dernières forces, celles qui n'avaient désertées et qui restaient toujours fidèles aux Zaitchev. Mais les Zaitchev les avaient abandonné quelques semaines auparavant pour laisser la place à deux de leurs proches, Heli Angel et Hiro Kurokami.

La gendarmerie céda le pouvoir, afin que tout ce conflit ne finisse dans la peur et le sang. Le Général Timonas DELENIKAS fut appelé par le parti Renaissance pour reprendre les rennes de la Gendarmerie et un avenir serein se dessine à nouveau dans l'horizon du ciel.